• +41 24 463 15 16
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Lun - Ven 09:00 - 16:00

Vol « Perfectionnement & Découverte » en Corse 24 au 26 mai 2024

C43
Avion:
DR40/180, HB-KFN
Instructeur:
Jérôme Cusin
Equipage:Yves Eckert
Jean-Marc Favre
Thierry Muller  

Déroulé du week-end

Contrairement à l'accoutumée, le départ fut planifié pour le vendredi après-midi 14h30 LT. Au vu de la composition de l'équipage, nous avons pris la décision de décoller « léger » et de faire la douane ainsi qu'un complément de fuel à l'aéroport de Grenoble Alpes Isère. Les conditions météo (nuages et précipitations) sur les Alpes nous ont forcés à les contourner par le lac Léman (Thonon-Annecy) au lieu du Col de Cou. Étant donné que c'était le mauvais week-end pour choisir Cannes comme destination, pour cause de Grand Prix de Monaco et de Festival de Cannes, nous avons décidé de faire une étape à Cuers pour changement de pilote et ravitaillement avant la traversée. Le vol entre Grenoble et Cuers, nous a fait slalomer entre les collines du Vercors, de la Drôme et de l'Isère, afin d'éviter les plafonds bas, les petits CB et les averses orageuses. Troisième et dernier leg du jour, Cuers-Calvi ; le vent nous fut globalement défavorable en particulier pour la traversée maritime, avec un travers droit de 25 kts. Magnifique arrivée à Calvi avec le soleil descendant sur l'horizon, la lumière rasante magnifiant la côte Corse. Arrivée vers 19h15 LT à Calvi, départ immédiat en taxi pour apéro sur le port, puis souper Aux Bons Amis.

Samedi matin, départ pour le tour de l'Île, par l'ouest. Nous choisissons de faire un leg Calvi- Figari, car nous avions décidé de faire une visite éclair de Bonifacio. Pour ce faire, nous réservons une voiture de location à l'aéroport de Figari Sud Corse. Quelques nuages épars et bas, ainsi qu'une visibilité « correcte » pour la Corse nous accompagnent pour cette descente. À l'arrivée à Figari, Jean-Marc, qui est un follower sur Instagram d'un contrôleur de la tour, les saluent bien, ce qui a eu pour résultat de recevoir une invitation à visiter la tour de Figari. La visite fut un super moment avec les contrôleurs. La météo étant plutôt à l'orage, la remontée par l'est de l'île sera décidée en fonction des conditions du moment, l'idée étant de faire un changement de pilote à Corte. Location d'une voiture et visite expresse de Bonifacio avec petit dîner frugal et sur le pouce, non sans avoir relever le défi des Escalier du Roy d'Aragon (pour ceux qui ne l'avait jamais fait). Nous écourtons la visite pour un retour à l'aéroport, car de puissantes cellules orageuses sont en cours de développement sur le centre et le sud-est de la Corse. Là nous décidons de faire la route inverse et donc de remonter par l'ouest, avec un arrêt à Propriano, non sans avoir survolé Bonifacio, les îles Lavezzi et Cavallo. Le ciel en direction de Porto Vecchio étant très noir et avec des impacts de foudre, nous rebroussons chemin. Arrivée à Propriano ; à notre grande surprise les parkings de Propriano sont pleins - ou presque. En effet le raid Mermoz 2024 fait étape pour la nuit sur cet aérodrome. Près de 40 machines sont stationnées là, essentiellement des VL3, tous plus beaux les uns que les autres. Le lendemain, ils partiront pour Cagliari en Sardaigne puis l'Île d'Elbe. Un membre de l'aéroclub de Propriano nous demande si nous pouvons prendre des photos du parking avec tous ces avions, afin de contredire le maire local qui soutient que cet aérodrome ne sert plus à rien. En échange il nous offre la taxe d'atterrissage. Dernier leg nous remontons en fin d'après-midi vers Calvi, le vent d'ouest ayant repoussé les nuages sur les sommets et la côte est, la visibilité est maintenant « comme d'habitude », mais avec la lumière de fin d'après-midi, le soleil descendant sur l'ouest, la côte est vraiment à couper le souffle. Les envies de baignade furent dissipées par la faim et la soif après cette magnifique journée de vol.

Dimanche matin, la brise qui s'est levée a freiné nos envies de passer un moment à la plage, le fond de l'air étant relativement frais, tout comme l'eau (18°). Quelques emplettes dans les commerces de charcuterie et autres fromages (le tout sous vide, par respect pour le KFN tout neuf !) et nous décidons de partir pour le Continent pour un premier stop au Castellet. Lors de la traversée vers Saint-Tropez, le vent d'ouest nous a passablement ralenti, mais les conditions de traversée furent très bonnes. Touchant la côte, nous décidons de suivre le trait de côte de Saint-Tropez à Bandol, trajet qui n'a pas à rougir de la côte Corse. Formidable accueil au Castellet et après l'avitaillement nous mettons le cap sur Annemasse pour une remontée sans histoire, mais toujours avec un peu de vent de face.

Superbe week-end en Corse, riche en spécialités typiques du VFR à cette saison, du vent, de nuages, de la pluie et du soleil ! Au sud de l'île la chaleur était au rendez-vous, mais au nord, la fin du printemps ressemblait plutôt au début de celui-ci, nous portions volontiers un pull pour rester en terrasse le soir. Nous avons définitivement trop mangé, les spécialités du pays n'étant pas des plus légères, surtout noyées dans la Pietra (pour certains) 😂.

Une superbe escapade en Corse, tant d'un point de vue expérience de vols à l'étranger que d'un point de vue social avec 3 acolytes aussi en verve qu'assoiffés et affamés ! Merci beaucoup Jérôme d'avoir organisé ce week-end 😊 C'était vraiment une bonne occasion de réviser et d'appliquer les conditions de vol en France et de s'adapter en effet à la météo du moment. Et pour la détente, de joyeux moments de rires et de camaraderie. Et pour l'estomac, je retiens les patates sautés trempées dans la sauce des Bronconcini d' « A Piazzetta »…une tuerie…et si léger, si digeste !

Yves

Très belle expérience en Corse, où j'ai eu l'occasion de participer à un merveilleux voyage avec une équipe formidable et notre coach instructeur dévoué, Jérôme.

Ce séjour m'a permis non seulement d'apprendre énormément, mais également de passer des moments inoubliables.

La météo était exceptionnellement clémente pour ma première traversée au départ de Calvi, ce qui a grandement contribué à rendre cette expédition encore plus agréable et mémorable.

Bien qu'initialement un peu rouillé dans l'utilisation de la radio, grâce aux judicieux conseils et à l'assistance précieuse de Jérôme, je me suis rapidement senti plus à l'aise et confiant.

En résumé, ce voyage en Corse restera une très bonne découverte, d'expérience, d'amusement et d'enrichissement personnel quant aux préparations de vols vers l'étranger.

Je ne peux que recommander vivement à tous ceux qui souhaitent vivre une expérience similaire de sauter sur l'opportunité lorsqu'elle se présentera.

Thierry

Nous avons débuté par une soirée de préparation un peu avant notre départ. J'ai beaucoup apprécié les explications de Jérôme sur la préparation, la prise en compte de la météo, les vents, et la lecture des cartes, etc.

Et c'est parti pour l'aventure le vendredi ! La météo capricieuse était une bonne nouvelle pour moi, car c'est souvent ma principale crainte lorsque je voyage. Nous avons fait une magnifique traversée de la France avec une équipe formidable ! J'ai eu la chance de piloter de Cuers à Calvi, une expérience que j'attendais depuis longtemps.

Sur l'île, nous avons eu Jérôme comme guide, qui la connaît comme sa poche, ce qui a rendu le séjour parfait ! Merci à tous pour ce magnifique voyage que j'ai adoré. Je termine le week-end avec des étoiles plein les yeux ! 

Jean-Marc
×
Restez informé(e)

Lorsque vous vous abonnez au blog, nous vous enverrons un mail quand il y aura de nouvelles mises à jour sur le site de sorte que vous ne les manquerez pas.

17 au 19 mai 2024 - Sortie Pentecôte Croatie, Ita...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
mardi 16 juillet 2024